handi-duc

handi-duc

Belle Chandon, RDV ultime.

Belle Chandon

Izabelle est devenue pour moi une évidence. Je pense à elle tous les jours. Je consulte son profil pour me tenir à jour de son activité. Nous nous écrivons pratiquement chaque jour.

 

Avant le 1er RDV

 

Tout a commencé en juin 2013, mais avant ce 1er rdv, j'ai consulté son profil des centaines et des centaines de fois, pendant 1 an. Oui 1 an à suivre discrètement son profil, ses photos, les commentaires des autres, les belles évaluations parfois excitantes. J'étais intimidé par tout son charme et sa sensualité qu'elle dégageait si facilement. Une fille comme ça, une Parisienne brésilienne tellement luxueuse ça impressionne, et je suis toujours impressionné et intimidé !

A ce moment, avant de la rencontrer, ce qui me me plaisait déjà et ce qui m'a séduit c'est avant tout son univers de fantaisies qu'elle transmet dans ses photos. Ce sont des détails qui font pour moi toute la différence avec les autres escortes que je regarde mais jamais comme Belle. Avec elle, avec ses photos et vidéos, j'ai commencé à apprécier les femmes luxueuses, avec une sensualité chic et agréable à regarder. Bref, le luxe version féminin, fourrures, Louboutins, beau makeup, beaux cheveux, belle manucure...mon côté yin fait surface. Bien évidemment, son corps magnifique je n'y suis pas indifférent. Un corps siliconé extrêmement bien proportionné, et qu'elle prend soin chaque jour (alimentation et exercices physiques). Son visage si sublime, ses yeux comme des perles émeraudes, ses mains si belles, sa bouche si sensuelle, sa poitrine généreuse. Bref j'adore, je désire...

 

Avant Belle, je ne dirais pas que j'ai fait des erreurs de rencontres, de bas standing, mais sa 1ere fois on s'en souvient, et c'était avec une Française la quarantaine (peu de choix sur Poitiers à cette époque, et je n'allais pas encore à Paris), pas vraiment agréable à regarder, un peu chiante avec son obsession pour les accidents de voiture (traumatisme sans doute), mais le rdv fut plaisant quand même pour le final. MAIS j'aurais dû attendre Belle...pour être ma 1ere.

 

Depuis

Depuis Belle est la seule et l'unique avec qui j'ai partagé le plus de rencontres :

 

26/06/2013, 1h

8/11/2013, 2h

Pause en 2014, autre escorte (DSF) rencontrée 2 fois cette année là (1500)

10-11/04/2015

30/05/2015 magnifique cette soirée là au George V

25/06/2015

Et 2016 à venir ce mois de juin pour le rdv ultime

 

Niveau budget, ça représente un peu plus de 3000 sur 2 années (2013 et 2015).

Je suis fidèle et ça se voit bien. Avec elle, je me sens tellement bien. On peut discuter de tout, des potins comme de sujets plus sérieux. Et comme j'ai mon côté yin, on se comprend on a des goûts qui se ressemblent, on échange, on s'adonne des petite séances de shooting photo de nos louboutins, de nos fourrures, façon romantique avec bougies. Mais bon pas que ça. Mais ce sont des choses qu'un client lambda n'a pas forcément pour plaisir d'avoir comme passion cachée. Eux c'est plus leur côté yang, et bien moi c'est le yin qui ressort avec ces rencontres avec Belle.

 

Elle sait me faire plaisir, elle a ce qu'il faut, ce que je désire le plus, ce qui m'excite le plus.

Cette femme fait vraiment la différence de part son intelligence envers moi (les autres je ne sais pas, peut être plus ou moins).

Entre 2 rdv espacés de quelques mois, et espacés de plusieurs rdv pour elle avec d'autres, elle se rappelle de petits détails de discussion, qui font plaisir quand on se souvient. Peut être elle prend des notes une fois le rdv fini.

Puis, elle étudie, ou étudiait, car elle a eu son dipôme. Ecole finie, son projet professionnel est une nouvelle étape, peut être elle restera escorte. Difficile de quitter ce travail on entend ci et là. Même si il y a des contraintes evidentes et qui sont uniques pour les féministes, les avantages que les intéressées parlent sont les relations humaines et évidemment le pécunier. Mais pour les indépendantes comme Belle, le pécunier est souvent en second. Pour Belle, je ne sais pas.

C'est l'escorte la plus discrète que je connaisse, parle avec retenue, et c'est juste ce point qui me rend parfois triste. Cette retenue est arrivée à cause d'un client, qui était un de ses favoris avec qui elle parlait bcp, un connard, un obsédé qui l'est devenu petit à petit au fil des nombreuses rencontres qu'il a eu avec elle. Il en est tombé amoureux (pff !) et est devenu oppressant. Belle l'a tout naturellement repoussé, et ce mec est venu sans invitation à son domicile parisien. De l'obsession, de la folie...

 

Même si je sens parfois une osmose avec Belle en rdv, je n'ai jamais ressenti un relâchement de paroles. Même après 3 ou 4 verres de champagne.

Un vrai contrôle de soi dans ce professionnel où l'on demande souvent à s'abandonner à l'autre physiquement. Belle est une vraie pro.

 

Ce RDV ultime en ce mois de juin sera une nuit, chez moi.

 

Au départ, il devait se faire chez elle, mais j'ai jugé qu'avec les grèves (2x / semaine) il était plus raisonnable pour moi de rester, et que c'était plus simple pour elle de se déplacer. La galère pour moi à Paris, j'imagine meme pas !

Puis, il m'aurait fallu me déplacer avec mon 2eme fauteuil, ma rampe pour franchir l'escalier d'entrée du batiment, 2 sacs de voyages pour emmener toutes mes affaires (affaires normales et privées/coquines et surtout la boisson et le plaisir de la bouche). Donc bcp pour moi seul à voyager. Donc chez moi.

 

Ce rdv ultime est un 1er et je le veux unique, marquer le coup ! version romantique, sexy, fourrures et louboutins.

- Un budget tout d'abord, pour le rdv 1800

- Une préparation ensuite, donc un autre budget, du Dom Pérignon, du bon vin rouge St Emilion, du caviar, du foie gras frais avec ce qu'il faut pour accompagner, des dizaines de bougies, des pétales de roses, des roses rouges, un gâteau pour mon anniv, des macarons, des fraises, de la chantilly pour jouer

 

J'imagine ce rdv tellement de fois. Impossible de prévoir tout, et c'est ce qui m'a fait défaut auparavant. Mais comment ne pas y penser...ne pas être excité, stressé, imaginer...

Je nous imagine partager une douche. Bon, ce ne sera pas aussi fluide qu'avec un client lambda, y aura le fauteuil électrique à reculer puis à ré-avancer. La différence de taille. Mon petit ventre. Elle une femme exceptionnelle, une déesse. Moi un être différent de part mon handicap, qui cherche de l'attention féminine, des caresses attentionnées, des bisous, des FK, un échange de touchers, de regards, de mots doux...

La fluidité c'est souvent ce qui fait défaut avec le handicap. J'ai identifié cela depuis peu. J'y consacrerai peut être un article. Mais comment améliorer la fluidité ?

 

Puis, un bon repas illuminé aux bougies avec de la musique douce. Ensuite un beau moment où je m'élève avec mon lift de fauteuil pour une danse romantique. Une belle partie de massages. Et le reste n'est pas encore imaginée. Mais avec les rdv, je m'aperçois que le meilleur arrive quand rien n'est prévu.

 

Allez je vais me coucher et continuer à rêver de Belle Chandon, mon étoile, ma Déesse, ma Princesse.

Merci à celui ou ceux qui viennent consulter mon blog.

Bye



22/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi